Compétences essentielles qui rendent le travail d’équipe virtuel efficace


Travail d'équipe virtuel
Le travail virtuel a bouleversé la façon dont les équipes travaillent ensemble. Pour prospérer dans la nouvelle normalité, les organisations doivent évaluer ce qu’elles font pour bâtir une culture de travail d’équipe efficace.

 

Atelier : Bâtir une culture de collaboration

 

Un travail d’équipe efficace sera un facteur important pour déterminer quelles organisations prospèrent dans la nouvelle normalité et qui luttent pour survivre.

 

Pour comprendre comment les équipes se sont adaptées à la main-d’œuvre en télétravail, Wiley a interrogé plus de 4 000 personnes entre décembre 2020 et janvier 2021. Leurs résultats révèlent un écart généralisé dans les compétences de travail d’équipe qui affecte les équipes virtuelles à travers le Canada et les États-Unis. Cet écart – entre les compétences de travail d’équipe des employés et ce dont ils ont besoin pour être efficaces – explique certains des principaux défis auxquels ils sont confrontés. Et ces défis sont au cœur de ce que signifie être une équipe efficace.

 

Les employés qui manquent de compétences efficaces en matière de travail d’équipe virtuel menacent à la fois la santé de l’organisation et le succès du travail à distance flexible et à long terme. Déjà, la moitié des répondants se disent préoccupés par la perspective de continuer à travailler virtuellement. Et comme nous le savons, les équipes sont constituées d’individus, dont chacun a besoin des compétences pour faire en sorte que le travail d’équipe soit un succès. C’est pourquoi il est si important que chacun ait une idée précise de ce que les individus et les équipes vivent – et pourquoi chaque dirigeant doit favoriser une culture de travail d’équipe efficace dans leur organisation.

Les employés en ce moment ont des difficultés avec les compétences essentielles qui rendent le travail d’équipe efficace: se connecter et communiquer avec des collègues.

Travailler à distance nuit à notre sentiment de cohésion et de connexion au sein de l’équipe. Près de 7 répondants au sondage sur 10 (69%) disent qu’ils ont du mal à maintenir un sentiment de camaraderie avec leurs collègues, et 62% disent que cela est devenu plus difficile depuis le début de la pandémie.

 

Ce n’est pas étonnant: nous ne pouvons plus rassembler nos collègues en personne, pour des déjeuners de groupe, se réunir autour d’un café ou même de socialiser dans le cadre d’un 5 à 7. Ce manque de  camaraderie signifie que les gens ont du mal à rester en contact avec leurs collègues. En fait, les deux tiers (67%) déclarent se sentir isolés de leur équipe, il est donc clair que ces défis sont omniprésents dans les organisations en ce moment.

Atelier de mixologie virtuelle ou spectacle de mentalisme ou CSI Enquête  ou Mission Possible

Se sentir déconnecté ou isolé de nos collègues n’affecte pas seulement notre sens de l’équipe la solidarité, mais cela a également un impact sur la qualité et la facilité avec laquelle nous communiquons – ce qui peut être difficile même dans des circonstances normales. 36% des répondants au sondage ont trouver plus difficile de communiquer efficacement avec ses collègues. C’est compréhensible quand il peut y avoir tellement de pertes dans la traduction par e-mail, texte ou chat, surtout quand presque la moitié (49%) se sentent déconnectés de ce qui se passe dans leur équipe ou dans leur organisation.

 

Atelier : Communication virtuelle

Ne pas se sentir pleinement inclus rend les autres aspects de la communication plus ardus: 62% des répondants trouvent maintenant au moins un peu difficile d’avoir des débats et des discussions productifs.

Et environ 40% nous disent qu’avoir ces débats et conversations difficiles (que ce soit de responsabiliser quelqu’un ou de s’affirmer) sont devenus plus difficile depuis le début de la pandémie.

 

À ces défis s’ajoute un manque de confiance en nos propres compétences en matière de travail d’équipe et celles de nos pairs. Moins de la moitié des répondants se considèrent comme des membres d’équipe efficaces lorsqu’ils collaborent virtuellement, et seulement 49% estiment que leurs collègues ont les bonnes compétences en travail d’équipe pour faire de même. Ce nombre est encore moins élevé (42%) pour les gestionnaires et les dirigeants, qui sont les plus sensibles – et affectés par – les compétences inefficaces du travail d’équipe des employés. En conséquence, ils éprouvent plus d’inquiétude face à la perspective d’un travail d’équipe virtuel à long terme que leurs subordonnés directs.

Atelier : Bâtir la confiance virtuellement

 

Les difficultés de connexion et de communication entravent le travail d’équipe efficace et ont des implications importantes pour les équipes et les organisations.

 

Lorsque nous ne nous sentons pas connectés à nos collègues, nous commençons à perdre le sentiment de cohésion. Maintenant que nous ne pouvons plus avoir les mêmes conversations informelles que lorsque nous étions tous dans les mêmes bureaux, il est devenu beaucoup plus difficile de développer et de maintenir des liens personnels significatifs avec nos collègues.

 

Par conséquent, notre travail devient un peu moins personnel et un peu plus transactionnel. Nous accordons la priorité à l’efficacité au détriment de l’efficacité. Il est donc plus important de conclure une réunion avec 5 minutes de réserve que de s’engager pleinement et de s’aligner sur un sujet, quel que soit le temps que cela prend.

 

Les petits moments autrefois qui nous semblaient insignifiants pendant le café, le déjeuner sont les interactions interpersonnelles qui, lorsqu’elles se multiplient au fil du temps, créent des relations et une base de confiance mutuelle. Cette base de confiance est la première étape importante dans la création d’équipes efficaces. Nous devons connaître les gens avec qui nous travaillons, nous soucier d’eux. Nous devons les considérer comme des êtres humains, ce qui nous rends plus ouverts à partager ce que nous ressentons et ce que nous pensons, sachant que nos collègues ont toujours à l’esprit nos meilleurs intérêts.

 

Activité pour créer des liens: Décompte d’équipe

 

Maintenant, avec peu ou pas d’interactions en personne sur lesquelles construire et développer les relations, les nouveaux employés et les membres des nouvelles équipes qui émergent, les organisations rencontrent continuellement des difficultés considérables à se faire confiance.

 

Lorsque nous n’avons pas cette base de confiance interpersonnelle sur laquelle nous appuyer, nous avons plus de difficulté à faire le travail difficile, mais nécessaire, d’être un membre efficace de l’équipe. Et cela commence avec chacun de nous adoptant les comportements qui favorisent une communication et une collaboration efficaces. Ces comportements n’existent pas nécessairement déjà chez chacun de nous – surtout lorsque nous travaillons seuls dans nos sous-sols depuis plus d’un an! – mais ce sont des compétences que nous pouvons apprendre.

Atelier : Le fondement d’une équipe cohésive

Fondamentalement, un travail d’équipe efficace nous oblige à être vulnérable – partager nos opinions, débattre librement d’idées avec des collègues, se responsabiliser mutuellement et savoir quand pour demander de l’aide et savoir s’excuser.

Mais éviter les tensions, les conflits et les conversations difficiles peut ralentir la croissance d’une équipe, surtout lorsque le fondement de la confiance – là où des erreurs peuvent être pardonnées, et nos vulnérabilités ne sont pas utilisées contre nous- s’est affaissé ou pire, n’a jamais existé.

Adopter des compétences de travail d’équipe efficaces est de la plus haute importance pour les individus et les organisations, parce qu’il y a un effet multiplicateur des compétences de travail d’équipe inefficaces d’une seule personne. La grande majorité des répondants que nous avons interrogés (83%)

occupent des rôles dans deux équipes ou plus, de sorte que chaque employé n’affecte pas qu’une seule équipe (et une poignée de personnes), mais deux, trois, quatre ou même cinq équipes. C’est un nombre important de personnes pour qui un travail d’équipe efficace dans un environnement virtuel est important – et, du même coup, qui sont négativement affectées par un travail d’équipe inefficace.

Cet effet multiplicateur peut être utiliser comme un énorme avantage en renforçant

les compétences de travail d’équipe virtuel pour avoir un effet positif sur toutes les équipes au sein de l’organisation.

 

Comprendre le déficit de compétences en travail d’équipe virtuel est la première étape pour le surmonter. Pour créer une culture de travail d’équipe efficace, cela nécessite un ensemble de compétences et un langage commun pour tous les employés, et cela s’apprend, peu importe où se trouvent les employés.

Atelier : Les 5 comportements d’une équipe cohésive

En résumé le télétravail et les mesures flexibles sont là pour rester, tout comme les impacts négatifs d’un travail d’équipe inefficace, à moins que les dirigeants n’investissent pour doter les employés de leur organisation des compétences nécessaires pour «travailler en équipe» le plus efficacement possible.

 

Contactez l’Agence Team Building pour obtenir une solution de développement d’équipe unique et percutante qui permet aux membres de l’équipe de repenser leur approche de travail d’équipe, de façonner de nouveaux comportements plus productifs pour augmenter la productivité et de créer un langage commun qui redéfinit complètement ce que signifie travailler ensemble pour générer des résultats.

514-963-8326